Angry Birds EPIC Promo

Angry Birds – epic or not ?

Étant fan de RPG, et étant curieuse du mélange Angry Birds avec ce genre que j’apprécie tant, j’ai testé Angry Birds : EPIC.

Sans dénaturer l’univers d’origine, on se retrouve à devoir, encore une fois, fracasser des cochons verts transgéniques qui ont kidnappé les oeufs que notre piaf rouge protégeait.

Angry-Birds-Epic-fight
Ecran de combat dans Angry Birds Epic

Moi qui craignais du tour par tour à la Final Fantasy / Dragon Quest like en moins bien, je n’ai pas été déçue en terme de « gameplay » : Rovio utilise convenablement l’écran tactile pour lancer nos attaques, nous protéger, etc.
Bon en même temps, j’admets que je n’ai pas joué à énormément de RPG sur smartphone, donc difficile de faire beaucoup de comparaison. (À la place, j’ai préféré entrer en guerre avec mon ex-coloc pour savoir qui aura le plus de belles cartes dans Ayakashi, un jeu totalement vide d’intérêt si ce n’est pour ses illustrations).

Si dans sa mécanique, le jeu se complexifie un minimum lors de l’arrivée des autres personnages, ce qui rend les joutes plus intéressantes, il reste très simple.
Et malgré toutes les tentations parsemées sur le chemin pour que le joueur passe à la caisse pour des petits items tels que les objets de craft ou des pièces, on peut y résister si on est un minimum patient et qu’on a la motivation de refaire des combats à la pelle.

Du premier abord, de par sa facilité, j’ai la sensation que contrairement à la majorité des Pay-to-Win déguisés en Free-to-Play (F2P), ce Angry Birds Epic a plutôt bien équilibré le bonus procuré par ces items payants.

Mais ! Là où le bat blesse, c’est qu’ils forcent un peu trop le joueur à lier le jeu à Facebook | Google + | Rovio Account et compagnie.
De ce fait, outre les chargements assez longs (celui du lancement étant le pire), si on se retrouve par malheur à ne pas être connecté sur Internet… Et bien, on ne peut plus jouer. (cf image ci-dessous)

Angry-Birds-offline
Voici l’écran sur lequel on débarque quand on est dans le métro…

Conclusion :

Angry Birds Epic est un petit RPG surfant sur la popularité de la série mère, et ma foi, il est bien sympathique à parcourir… quand on a une connexion internet à la maison.
Néanmoins, malgré une réalisation de haute facture dans un monde bien coloré, j’aurais peut-être apprécié d’avoir des temps de chargement moins longs. (Et une histoire qui dépasse la taille d’un timbre-poste ? Mais je crois que c’est trop demander là.)

Retrouvez Angry Birds Epic
Sur le Play Store (Android)
Sur l’App Store (iOS)

Zure, une fille qui aimait trop les RPG.

READY ? FIGHT !

« Il y a bien longtemps, dans une galaxie très lointaine, très lointaine… » (Star Wars)

Un blog sans grande prétention vient de naître : « Geeky Zure ». Très original comme nom, n’est-ce pas ?

Ce petit est né d’un coup de tête, bien que mûrement réfléchi avant de se montrer au grand jour. Très personnel, il traitera de sujets tels que les jeux vidéos et les mangas, qui font partie de mes grandes passions, et je m’en cacherai pas. Et ce, même si un ami me considère comme une caricature de manga ! (Aïe, ça pique tout de même comme remarque). 

J’essaierai de rendre mes articles plus abordables pour des néophytes car j’ai envie de faire connaître des oeuvres qui méritent un coup d’oeil car la japanimation, les mangas et les jeux vidéos sont des produits culturels à part entière, et ne sont pas réservés aux jeunes enfants ou aux écervelés sanguinaires, loin de là.

Bien entendu, les propos et les opinions tenus sur ce blog ne sont et ne seront pas forcément partagés par tous, mais soyez libres de réagir, toute remarque constructive étant la bienvenue !

Sur ce bref discours qui a été rédigé dans un RER bondé, je vous souhaite malgré tout une bonne lecture.

A bientôt !

Zure, une geekette otaku affirmée que vous découvrirez petit à petit.

 

Un blog, des jeux vidéo, des mangas. Et un peu de ma vie.